Hommage aux femmes

Pour la première fois dans le cadre des rencontres table ronde, nous avons proposé une soirée à thème et nous avons rendu hommage aux femmes et à leur combat, leur force et leur bienveillance ce mardi soir 10 avril 2018.

Nous fûmes une vingtaine,  (13 femmes et 7 hommes)  à échanger  vivement sur la base de plusieurs exposés ou lectures. Merci  à tous pour ce bel échange !

Elisabeth nous a donné la trame de la soirée grâce son exposé «La femme dans  tous ses combats », à travers les âges, tout en traçant une comparaison entre la France et l´Allemagne, soulignant des femmes exceptionnelles des 2 côtés de la frontière comme Olympe de Gouge et Dorothea Van Velen, Coco Chanel et sa révolution vestimentaire.
Ce qui a permis à Dominique de rebondir en nous éclairant sur l´invention du soutien-gorge et sur l´évolution de ce petit détail vestimentaire qui va permettre à la femme de se libérer d´un carcan au sens propre et d´accéder à une liberté de mouvement, mais plus loin à une autre liberté du corps. C´est ce qu´a souligné par la suite Elisabeth par son constat sur le droit des femmes à  disposer de leur corps. Ce qui bien sûr passe par Simone Veil,  comme nous l´a rappelé Elisabeth.
Nicole ensuite  nous a tracé la biographie de cette femme exceptionnelle. Beate nous a permis de clôre le débat sur le poème « Les femmes sont sur la terre » de Victor Hugo.

Quant à moi, j´ai lu  pour ouvrir la soirée des extraits du manifeste d´Eve Ensler en hommage aux « combattantes du vagin », et je vous confie à nouveau ses derniers mots :

“Dans chaque communauté, il y a d’humbles activistes qui œuvrent chaque jour, au coup par coup, pour détruire la souffrance. Elles sont assises auprès des lits dans les hôpitaux, elles font voter de nouvelles lois, elles scandent des mots tabous, elles rédigent des pétitions ennuyeuses, elles récoltent des fonds, elles manifestent ou défilent en silence dans les rues. Elles sont nos mères, nos filles, nos sœurs, nos tantes, nos grand-mères, nos meilleures amies. Toute femme a une guerrière en elle, qui attend de naître. Pour permettre à un monde sans violence d’exister, dans cette époque de danger et de folie grandissante, nous leur demandons de se montrer au grand jour. Qu’elles soient honorées et vues. Pour que, grâce à leur exemple, d’autres naissent encore et encore.”

Si une telle soirée à thème vous a plu et si vous souhaitez renouveler cette expérience, vous pouvez bien évidemment nous soumettre les sujets qui vous intéressent. Nous pourrions prévoir une autre soirée à l´automne par exemple.